Moto BMW : un confort pour les conducteurs

BMW F750GS

La marque BMW tient un point d’honneur à assurer le confort des motards. Les deux-roues de ce constructeur allemand sont connus pour offrir une assise confortable. Une moto estampillée du logo au damier offre aussi une ribambelle d’options et de réglages. Les conducteurs ne vont pas s’en plaindre.

Une moto BMW s’adapte à la taille du conducteur

Pratiquement toutes les motos BMW récentes offrent une grande adaptabilité. Il est notamment possible de rabaisser le guidon pour avoir une position des bras confortable. Le réglage peut également se faire pour la hauteur de selle. Il faut généralement baisser à 800 mm pour que les pieds du motard puissent pleinement prendre appui sur le sol. C’est le niveau conseillé pour une personne de 1,70 m ou légèrement plus petite. Avec la BMW F750GS, il est possible de descendre la selle jusqu’à 770 mm. Pourtant il s’agit bien d’une grosse cylindrée avec ses 400 cm3. De toute manière, l’adaptation se fait assez facilement sans devoir changer d’amortisseur. Régler la moto BMW auprès du concessionnaire reste la meilleure option. Après la petite modification, la suspension reste d’excellente qualité. Rabaissée de quelques centimètres, elle peut toujours encaisser bosses et nid de poules comme si de rien était. Le système ESA permet aussi de régler la rigidité de la suspension. Des commandes sur le guidon actionnent le mode de conduite sportive.

Des équipements de confort pour le motard

Pour BMW, le confort du conducteur n’est pas un concept vague. La marque propose une multitude d’équipements pragmatiques. Les poignées chauffantes automatiques sont montées en série. C’est un détail que les motards apprécient lorsqu’il faut conduire par temps froid. Contrôlé par l’ordinateur de bord, le chauffage s’ajuste selon la température extérieure. Ce type d’équipement permet au conducteur de se concentrer sur la route. Les sièges de moto BMW disposent également de chauffage. Ces selles confortables sont souvent proposées en option avec le pare-brise électrique. Cette vitre frontale s’adapte au mode de conduite choisi. Le motard peut toujours faire le réglage grâce à un bouton dédié à cette fonction. Très complexe, ce calibrage est un système breveté BMW. Un pare-brise dans la bonne position économise le carburant en travaillant l’aérodynamique. C’est aussi une manière de réduire le bruit.

Nombreux outils d’aide à la conduite disponibles

Le tableau de bord d’une moto BMW marque sa différence avec une étonnante simplicité. Il ne faut pas être un as du guidon pour comprendre le fonctionnement des différents indicateurs. Un écran TFT de 5,7 pouces affiche les données essentielles à la conduite. Ce moniteur de 14,2 cm de diagonal inclut plusieurs graphiques faciles à comprendre. Ils montrent le bon fonctionnement des différents instruments embarqués. Quelques lignes de texte vont aussi aider à mieux entendre ce que la moto a à dire. L’écran s’allume automatiquement dès que la luminosité diminue à la tombée de la nuit ou dans un tunnel. La prise en main du véhicule devient pratiquement intuitive avec le multi-contrôleur. Cette invention regroupe plusieurs commandes sur la poigné gauche. Le motard contrôle tout sans lever la main du guidon. Toute la manipulation s’affiche à l’écran de bord.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *