Quand-est-ce qu’il faut reprogrammer son moteur ?

moteur

Reprogrammer son moteur est devenu une solution de plus en plus populaire pour avoir un véhicule plus performant. Elle devient très courante qu’on se demande souvent à quel moment il faut la réaliser. Bien sûr, il s’agit ici de toucher aux paramètres d’un calculateur qui pilote le moteur. Il faut donc avoir une bonne raison de la reprogrammer, et ce, dans les meilleures conditions.

Reprogrammation de moteur : à quel moment ?

Tout d’abord, dès qu’on regarde des actualités automobiles, impossible de ne pas tomber sur une rubrique concernant la reprogrammation de moteur. Bien évidemment, ce type de procédé est très tentant pour les fans de voitures sportives. Cependant, il faut savoir que toutes les voitures ne sont pas éligibles à la reprogrammation de moteur. D’une part, en raison de leurs modèles et d’autre part dans leurs utilisations.

C’est d’ailleurs le cas pour les véhicules encore neufs. Si on vient d’acheter une nouvelle voiture, il ne faut pas se précipiter pour reprogrammer son moteur. Il est conseillé d’effectuer cette modification quand le véhicule atteint son potentiel de fonctionnement et de puissance. Dans l’idéal, on peut programmer son moteur une fois avoir réalisé au minimum 3 000 à 5 000 km. Un véhicule diesel n’atteint cela qu’après avoir parcouru environ 20 000 km.

Reprogrammer son moteur pour augmenter sa puissance

Il est important de comprendre qu’un moteur ne délivre pas tout le temps sa puissance maximale. En règle générale, sa puissance évolue tout le long de la montée en régime. Ainsi, lorsque la voiture a parcouru plus de 3 000, il est possible de reprogrammer le moteur si on n’est pas satisfait de sa puissance. En programmant le moteur, sa puissance va dépasser les valeurs d’origine sur une petite partie de la plage de régime.

C’est qui fait d’ailleurs qu’on en conclut facilement que cela peut potentiellement user un peu plus vite la mécanique que quand on est sur cette partie du compte-tour. Toutefois, c’est sur le couple qu’il faut se focaliser et non pas la puissance qui est en partie reliée à la vitesse de rotation. Le couple est la force mécanique transmise aux éléments de la transmission, et c’est cela qui peut potentiellement faire mal.

En tout cas, la reprogrammation, notamment le Chiptuning permet d’augmenter la puissance de 20 % à 30 % et le couple de 30 % à 50 %. Autrement dit, l’augmentation de la puissance offre de meilleures accélérations à haut régime. L’optimisation du couple permet surtout d’avoir d’excellentes reprises en cas de dépassement. Il intervient aussi quand on doit charger ou tracter une remorque.

En cas de surconsommation du carburant

Il n’est pas qu’on rencontre des problèmes de surconsommation au niveau du carburant lorsqu’on est automobiliste. C’est le moment parfait pour reprogrammer son moteur afin de résoudre ceux-ci. Bien sûr, en plus d’analyser la performance du véhicule, cette démarche permet de fournir au moteur un meilleur rendement thermodynamique. Avec cette méthode, la consommation du véhicule est réduite jusqu’à 10 %, et ce, pour quelques raisons.

Tout d’abord, l’amélioration effectuée ainsi que les réglages individuels réalisés permettent au moteur de retrouver un rendement optimal. Ensuite, ce résultat contribue bien évidemment à augmenter le couple et la puissance de la voiture. Qui plus est, la quantité de carburant injectée est manifestement faible. Avec ce gain de performance, on n’a plus besoin de rétrograder ni de trop accélérer pour doubler.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *