La moto idéale que la gent féminine peut conduire

moto pour femme

La conduite d’une moto intéresse de plus en plus beaucoup de passionnées. Elles ont d’ailleurs plus d’appréhension pour ce type d’activité, qui est la plupart du temps, très prisé par les hommes. Pour avoir une idée sur le modèle adapté à la gent féminine, cet article propose quelques conseils sur le choix de deux-roues réservés aux femmes.

La Triumph 865 America, pour profiter d’un confort de conduite irréprochable

La Triumph 865 America fait partie intégrante des modèles de moto les plus convoités par les passionnées de deux-roues. Comme son nom l’indique, elle profite d’une motorisation bicylindre quatre temps de 865 cm3. Cette moto adopte une caractéristique exceptionnelle lui permettant d’avoir une forte personnalité qui convient aux attentes de la gent féminine. Pour en savoir davantage sur la Triumph 865 America, on peut consulter sa fiche complète sur Yatoocar. Sinon, voici quelques informations spécifiques à prendre en compte concernant ce modèle. Tout d’abord, il faut noter que sa selle est très basse, cela procure un confort de conduite agréable. Ensuite, sa douceur et sa maniabilité lui permettent d’être parmi les plus motos les plus saluées par les femmes.

La Suzuki 600 GSX-R, une moto dédiée aux adeptes de moto sportive

Avec son look très sportif, la Suzuki 600 GSX-R séduit particulièrement les femmes qui sont en quête de liberté et d’évasion. Doté d’un moteur quatre cylindres de 599 cm3, cet engin permet de profiter d’un mode de conduite renforcé qui convient aux amoureuses de la moto. Avec son design ultra dynamique, la Suzuki 600 GSX-R se démarque surtout par sa selle relativement haute (810 mm). Par ailleurs, ce modèle est plutôt convivial et polyvalent pour celles qui ont envie de tenter une aventure riche en adrénaline.

La Honda CB 500 F, un roadster pour les aventurières

Le roadster Honda CB 500 F profite d’un moteur bicylindre de 471 cm3 développant une puissance de 48 ch. Il s’agit d’une moyenne cylindrée garantissant une prise en main facile et une position de conduite très agréable et naturelle. Cette moto est surtout recommandée pour celles qui ont envie de découvrir la véritable sensation des deux-roues. Elle est équipée d’un système de freinage ABS et la hauteur de sa selle est de 785 mm, ce qui est favorable aux débutantes. Ce modèle présente aussi une excellente tenue de route pour vivre une première expérience en moto routière.

Les autres modèles à découvrir pour les amoureuses de la moto

Parmi les motos idéales que l’on peut choisir pour une femme, on peut citer la Harley Davidson Sportster Iron 883 #2. Avec ce modèle, on assit pratiquement sur la roue arrière. Malgré son poids dépassant les 250 kg, cette variante est facile à conduire en raison de son centre de gravité, placé très bas, et son V twin coupleux afin de compenser son excès pondéral. Pour plus de sensations, la BMW F8000r constitue également un excellent choix. Elle se distingue par sa rigueur de conception et de comportement. Ce modèle, doté d’une puissance de 90 ch. constitue l’entrée de gamme de la firme bavaroise.

No Comments

Comment recharger sa voiture électrique ?

recharger sa voiture électrique

Respectueuse de l’environnement et économique, le véhicule électrique gagne la côte aujourd’hui. Quand il ne faut dépenser que 6 euros pour rouler sur 300 kilomètres sans polluer, en acquérir un est en effet une idée très alléchante. Surtout aussi qu’une voiture électrique ne coûte plus aussi cher. Malgré tout, recharger celle-ci reste le plus grand souci du futur acheteur. Cependant, ce n’est plus un problème dans le sens où il y a plusieurs moyens de remplir la batterie de votre véhicule électrique.

Trouver une borne de recharge dans les lieux publics

Les avantages que procure une voiture électrique ont convaincu les politiques publiques. Grâce à leur accompagnement, il existe aujourd’hui plus de 20 000 bornes de recharge publiques sur le territoire français et d’autres sont en cours d’installation. En effet, 7 millions d’entre elles devraient être mises en place d’ici 2030 selon la loi de transition énergétique. Celles qui existent déjà sont disponibles dans les parcs de stationnement, dans les rues, dans les centres commerciaux ou à proximité de ceux-ci. Moyennant une petite somme, vous pouvez y brancher votre voiture électrique pour quelques heures (4 à 8 heures) pour faire le plein. Si vous êtes pressé, certaines bornes rapides chargent votre véhicule jusqu’à 80% en seulement une demi-heure. Pour trouver celle qui vous convient, utilisez les cartes comme ChargeMap ou Navx Ev.

Installer une wallbox pour une recharge à domicile

Il est également aujourd’hui possible de recharger votre véhicule électrique chez vous. Un câble fourni lors de l’achat permet de le brancher directement à une prise classique. Cependant, faire le plein d’électricité prendra entre 10 et 13 heures et il y a un risque de surchauffe. Une solution innovante a été mise en place pour remédier à cela : la wallbox. Ce boitier mural rechargera votre voiture électrique plus rapidement et en toute sécurité. Il coûte entre 500 euros et 1 200 euros, et doit être posé par un professionnel, engendrant ainsi des frais supplémentaires. Une aide financière peut vous être allouée pour l’achat et l’installation d’une wallbox : un crédit d’impôt de 30%. Grâce à ce matériel, vous aurez une bonne nuit de sommeil et une voiture électrique chargée à bloc prête à rouler le matin. De plus, en chargeant la nuit, pendant les heures creuses, vous réduisez de 50% la facture de votre consommation électrique. Pour connaitre d’autre actualités de l’automobile n’hésitez pas à consulter cresca.fr.

Recharger votre véhicule électrique gratuitement

Les options pour recharger votre voiture électrique sont très économiques. Cependant, vous n’avez pas forcément le temps d’attendre le chargement dans un lieu public ou les moyens de vous procurer une wallbox pour le moment. Il existe une autre alternative pour faire le plein d’électricité et elle est entièrement gratuite. En effet, certains supermarchés mettent à disposition de leurs clients des bornes de recharges sur leurs parkings. Vous pouvez alors faire d’une pierre deux coups. Vous allez faire vos achats et en profitez en même temps pour charger votre véhicule électrique. D’autres endroits comme les parkings publics proposent également la recharge gratuite. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que vous n’aurez jamais à vous soucier de ne pas trouver une borne de recharge pour votre voiture électrique !

 

No Comments

Quand-est-ce qu’il faut reprogrammer son moteur ?

moteur

Reprogrammer son moteur est devenu une solution de plus en plus populaire pour avoir un véhicule plus performant. Elle devient très courante qu’on se demande souvent à quel moment il faut la réaliser. Bien sûr, il s’agit ici de toucher aux paramètres d’un calculateur qui pilote le moteur. Il faut donc avoir une bonne raison de la reprogrammer, et ce, dans les meilleures conditions.

Reprogrammation de moteur : à quel moment ?

Tout d’abord, dès qu’on regarde des actualités automobiles, impossible de ne pas tomber sur une rubrique concernant la reprogrammation de moteur. Bien évidemment, ce type de procédé est très tentant pour les fans de voitures sportives. Cependant, il faut savoir que toutes les voitures ne sont pas éligibles à la reprogrammation de moteur. D’une part, en raison de leurs modèles et d’autre part dans leurs utilisations.

C’est d’ailleurs le cas pour les véhicules encore neufs. Si on vient d’acheter une nouvelle voiture, il ne faut pas se précipiter pour reprogrammer son moteur. Il est conseillé d’effectuer cette modification quand le véhicule atteint son potentiel de fonctionnement et de puissance. Dans l’idéal, on peut programmer son moteur une fois avoir réalisé au minimum 3 000 à 5 000 km. Un véhicule diesel n’atteint cela qu’après avoir parcouru environ 20 000 km.

Reprogrammer son moteur pour augmenter sa puissance

Il est important de comprendre qu’un moteur ne délivre pas tout le temps sa puissance maximale. En règle générale, sa puissance évolue tout le long de la montée en régime. Ainsi, lorsque la voiture a parcouru plus de 3 000, il est possible de reprogrammer le moteur si on n’est pas satisfait de sa puissance. En programmant le moteur, sa puissance va dépasser les valeurs d’origine sur une petite partie de la plage de régime.

C’est qui fait d’ailleurs qu’on en conclut facilement que cela peut potentiellement user un peu plus vite la mécanique que quand on est sur cette partie du compte-tour. Toutefois, c’est sur le couple qu’il faut se focaliser et non pas la puissance qui est en partie reliée à la vitesse de rotation. Le couple est la force mécanique transmise aux éléments de la transmission, et c’est cela qui peut potentiellement faire mal.

En tout cas, la reprogrammation, notamment le Chiptuning permet d’augmenter la puissance de 20 % à 30 % et le couple de 30 % à 50 %. Autrement dit, l’augmentation de la puissance offre de meilleures accélérations à haut régime. L’optimisation du couple permet surtout d’avoir d’excellentes reprises en cas de dépassement. Il intervient aussi quand on doit charger ou tracter une remorque.

En cas de surconsommation du carburant

Il n’est pas qu’on rencontre des problèmes de surconsommation au niveau du carburant lorsqu’on est automobiliste. C’est le moment parfait pour reprogrammer son moteur afin de résoudre ceux-ci. Bien sûr, en plus d’analyser la performance du véhicule, cette démarche permet de fournir au moteur un meilleur rendement thermodynamique. Avec cette méthode, la consommation du véhicule est réduite jusqu’à 10 %, et ce, pour quelques raisons.

Tout d’abord, l’amélioration effectuée ainsi que les réglages individuels réalisés permettent au moteur de retrouver un rendement optimal. Ensuite, ce résultat contribue bien évidemment à augmenter le couple et la puissance de la voiture. Qui plus est, la quantité de carburant injectée est manifestement faible. Avec ce gain de performance, on n’a plus besoin de rétrograder ni de trop accélérer pour doubler.

No Comments

Zoom sur les trois véhicules allemands les plus performants

marque allemand

En termes de production de véhicules, l’Allemagne reste la nation la plus industrialisée et la plus connue pour concevoir des voitures performantes. Les constructeurs allemands sont surtout réputés pour leur sens de créativité, leur sérieux et leur fiabilité. C’est pour cette raison que les automobiles de marque allemande ont rapidement gagné la confiance des consommateurs. Voici les Top 3 des meilleurs véhicules les plus performants des marques allemandes.

La Porsche 911, l’emblème des voitures sportives allemandes

La Porsche 911 représente l’image d’un véhicule de sport haut de gamme qui caractérise l’ADN de la firme allemande Porsche. Doté d’un design intemporel et moderne, ce modèle a préservé son esthétique depuis son lancement en 1963. Il profite de toutes les performances d’une voiture sportive grâce à son puissant moteur cylindré à plat biturbo logé à l’arrière et sa boîte de vitesses ultra précise. Souvent recommandée par les spécialistes des voitures sportives sur rsconsult.be, la Porsche 911 bénéficie des systèmes destinés à optimiser la dynamique de conduite.

Ce modèle de véhicule sportif a connu de multiples évolutions qui lui permettent de profiter sous le capot une puissance de plus de 385 ch. Grâce aux techniques et savoir-faire allemands, la Porsche 911 est devenue une voiture légendaire dans sa catégorie. Facile à conduire, fiable, et surtout très performante, elle continue d’écrire son histoire. Elle est la preuve qu’une voiture de sport possède aussi sa place au quotidien.

La Mercedes Classe S, toujours aussi élégante et performante

Le quinzième modèle Classe S, baptisé W223, est récemment dévoilé par la marque à l’étoile. Cette nouvelle série présente des dimensions revues à la hausse par rapport aux autres modèles sortis antérieurement. Sous son capot, le constructeur allemand propose deux motorisations essence et diesel associées à une boîte automatique 9G-Tronic combinée à une hybridation légère 48 Volts.

Les puissances développées par ces modèles est de 286 ch. pour la S 350d et 435 ch. pour la S 500 essence. Les modèles les plus puissants proposés par AMG seront bientôt disponibles sur le marché. La version hybride rechargeable arrivera également dans la même foulée avec 100 km d’autonomie en mode 100 % électrique. La vitesse maximale de la nouvelle Classe S de Mercedes-Benz est de 250 km/h avec une accélération de 0 à 100 km/h en seulement 5,4 s.

La BMW i4, pour vivre une expérience de conduite irréprochable

Envie de conduire sans émissions ? Le constructeur bavarois BMW présente la BMW i4. Ce véhicule, décliné dans une version M Performance, garantit au conducteur un maximum de sensations. Plusieurs spécifications lui seront proposées afin de procurer une autonomie en cycle WLTP jusqu’à 590 km et une puissance remarquable de 530 ch. Cette dernière lui permet de finir les 0 à 100 km/h en 4 s. Disponible entièrement en mode électrique, la commercialisation de la BMW i4 est attendue avant la fin de l’année 2021. Ce modèle est la première BMW Gran Coupé 100 % électrique pour profiter un maximum de plaisir de conduite. Il démontre la performance exemplaire de la marque BMW.

No Comments

Comment bien choisir vos pièces de deux-roues motorisés sur internet ?

moto-scooter

Pour conduire vos motos ou scooters deux-roues en toute sécurité et dans le respect des normes mises en place par les autorités, vous devez non seulement l’entretenir, mais aussi remplacer les pièces en mauvais état. L’avilissement des pièces de deux-roues motorisés ne prévient pas et pour cela, vous gagnerez à effectuer des visites chez le mécanicien spécialisé et commander vos produits sur internet. Cela vous permet de trouver toutes les pièces que vous recherchez et vous bénéficiez d’énormes promotions.

Les pièces pour scooters 50cc et motos de 50 cm3

 pièce-pour-scooter

Les scooters et les mécaboites occupent une place importante parmi les moyens de déplacement utilisés par les citadins et les jeunes. Leur design, leur forme et leur praticité plaisent à beaucoup d’amoureux de motos. En cas de panne ou d’éventuel choc, vous devez idéalement procéder au changement des pièces. Découvrez ce site afin de trouver les matériels adéquats pour tout type de pièces pour les scooters 50cc et 50 cm3. Pour les différents moteurs tels que Yamaha Bw’s, Peugeot Kisbee, trekker, ludix, vivacity, Piaggio Zip, etc., vous pourrez choisir en toute facilité les pièces dont vous avez besoin. Outre les pièces pour les moteurs, vous pourrez choisir en ligne les accessoires pour votre mécaboite. Plusieurs accessoires peuvent s’avérer indispensables :

  • L’adaptateur de rétroviseur ;
  • L’aiguille de boisseau ;
  • L’huile à moteur ;
  • L’additif essence ;
  • Les galets ;
  • L’adaptateur pare-brise, etc.

Maitriser le type de votre moto et ses pièces

Avant de vous aventurer sur un site de vente de pièces détachées pour votre bécane, vous devez vous assurer que vous connaissez vraiment sa marque, sa capacité, la puissance et le type de moteur, les numéros de pièces à acheter. Les mécaboites n’utilisent pas exactement les mêmes pièces que les motos, les motocross, etc. Vous devez maitriser le nom et le type de pièces que vous recherchez. Cela peut paraitre assez banal, mais une erreur peut rapidement se glisser pendant que vous recherchez. Les pièces pour les scooters 50cc et 50 cm3 et les mécaboites se trouvent facilement à condition que vous puissiez connaitre leur rôle ou leur place dans l’ossature de votre bécane.

Demander un devis ou passer par un comparatif

 pièce-pour-scooter

Plusieurs sites proposent en ligne l’achat et vente de pièces détachées neuves ou d’occasion. Si vous voulez effectuer un achat de qualité et en toute sécurité, veuillez demander un devis pour l’ensemble des pièces que vous recherchez. Les prix peuvent varier d’un vendeur à l’autre et pour cela, nous vous conseillons de passer par un comparatif afin de dénicher le bon commerçant. Veuillez privilégier une pièce qui affiche un bon rapport qualité-prix. De même, vérifiez si le site propose une bonne politique d’assistance client ou de retour.

Attention à ne pas se faire gruger

La qualité du site de vente de pièces détachées pour scooters compte beaucoup. Rassurez-vous que c’est un site sécurisé qui accepte des moyens de paiement internationaux. Restez vigilant aux tentatives de piraterie et aux marchés noirs, c’est-à-dire le dark web qui ne propose rien de sécurisé. Un bon site arbore un cadenas dans l’onglet à gauche et vous simplifie la tâche dans la recherche des catégories de pièces.

No Comments

Tracteur routier : quelles particularités et tendances sur le marché ?

En plus de sa semi-remorque, le tracteur routier fait partie de la catégorie des véhicules articulés. Selon les usages et les marchandises à transporter, la forme de ce véhicule peut varier. Vous aurez principalement le choix entre des véhicules dont le nombre d’essieux est compris entre deux et quatre. Les conducteurs de tracteur routier ne sont pas autorisés à excéder 90 km/h en Europe. Ce n’est pourtant pas la seule particularité à l’actif de ce véhicule.

Caractéristique du tracteur routier

Le tracteur routier Daf est composé d’une cabine quand il n’est pas relié à sa semi-remorque. Selon les modèles, la cabine peut être :

  • Avancée : elle peut ainsi basculer, ce qui permet un accès aisé au moteur situé en dessous. C’est la version la plus populaire en Europe ;
  • Semi-avancée : pourvue d’un capot à l’avant, cette cabine est propre aux tracteurs routiers et de travaux publics.

Indépendamment des modèles, la cabine est dotée d’une ou plusieurs couchettes. Ces dernières sont le plus souvent logées à l’arrière du poste de conduite. Les tracteurs routiers sont des véhicules dotés d’une grande résistance et d’une robustesse à toute épreuve. Ils sont beaucoup plus utilisés pour transporter des marchandises lourdes, et effectuer les longs trajets. Voici quelques-unes des spécificités :

  • Le moteur : un diesel turbocompresseur, avec une puissance comprise entre 250 et 680 chevaux équipe la plupart des véhicules ;
  • La boite de vitesse : elle possède entre 8 et 16 vitesses, et est dotée d’un relais.

La solidité de l’arbre de transmission, l’embrayage et l’arbre de transmission permet de supporter d’importantes charges. Par ailleurs, le véhicule a plus d’aisance à aborder les difficultés relatives à la conduite. Selon les modèles, il est possible d’équiper le tracteur routier de multiples accessoires. Ce sont principalement le bloc-grue et les groupes hydrauliques.

Acheter ou louer un tracteur routier ?

achat-location-tracteur-routier

En fonction du secteur d’activité de l’entreprise, le tracteur routier est indispensable. C’est notamment le cas des sociétés de transport ou de BTP. Quand vient le moment d’acquérir ce véhicule, les principales options sont l’achat ou la location. La meilleure stratégie serait de connaitre l’état des prix pratiqués sur le marché, pour l’achat. Consulter un concessionnaire pour cela est fortement recommandé. Vous aurez ainsi toutes les informations nécessaires.

Le marché des occasions ne manque pas non plus d’intérêt. Pour en dénicher un bon, vous pourrez parcourir les petites annonces. Les meilleures opportunités se trouvent parfois chez les garagistes locaux. De cette manière, vous bénéficierez de leur expertise sur l’état du véhicule et tous les détails importants.

Quelle marque choisir ?

Sur le marché du tracteur routier, de nombreuses marques se côtoient. Vous aurez donc nécessairement besoin de choisir selon vos préférences, ou vos attentes. Voici globalement les constructeurs qui dominent ce secteur :

  • Renault Trucks ;
  • Mercedes-Benz ;
  • Daf ;
  • Scania ;
  • Volvo Trucks ;
  • MAN ;
  • Iveco.

Le tracteur routier est un véhicule très utilisé dans le transport de marchandises. De ce fait, sa conception le dote d’une grande résistance et une excellente durabilité. Le choix de ce véhicule se fait principalement selon la puissance du moteur, mais aussi d’autres critères.

No Comments

L’importance du diagnostic automobile

diagnostic auto

A l’heure actuelle, l’entretien des véhicules devient de plus en plus exigeant et complexe en raison des innovations électroniques. Le fait est que les évolutions scientifiques et technologiques ne cessent de se succéder et cela de façon très rapide. En revanche, nous restons confrontés à une problématique majeure car une simple défaillance électronique est en mesure d’immobiliser toute la voiture. Devant ce fait, il est donc important de procéder à une vérification régulière de tous les équipements électroniques. C’est là que l’on reconnait tout l’intérêt du diagnostic automobile. En poursuivant la lecture du présent article, vous allez pouvoir découvrir davantage de ce qu’il en est.

Récapitulatif sur le fonctionnement de la diagnostique

Un diagnostic automobile va vous permettre d’identifier l’origine des éventuelles défaillances que rencontre votre véhicule. Il existe bon nombre de diagnostics mais les plus fréquents sont ceux qui touchent à l’électronique. En ce qui concerne le matériel de diagnostic, on utilise des ordinateurs qui seront en mesure de comparer votre circuit électronique avec les données du constructeur. Le technicien en charge du diagnostic se sert d’une valise de diagnostics pour se brancher directement sur votre voiture via une prise. Une fois l’opération faite, son écran affiche une véritable radiographie de votre voiture. En ce sens, une liste de problèmes va lui permettre d’identifier l’origine des dysfonctionnements. Sur l’écran de l’ordinateur ou sur le terminal de contrôle de diagnostic, des codes défauts sont susceptibles d’apparaître. Ces codes se transcrivent sous formes de lettres et de chiffres. En les déchiffrant, le technicien sera en mesure d’avoir une connaissance précise des défaillances et par la même occasion de localiser l’élément défectueux.

Les bonnes raisons de procéder au diagnostic automobile

Les véhicules actuels n’échappent pas à certains problèmes dont les origines sont difficiles à identifier. C’est la raison pour laquelle le diagnostic automobile apparait comme une solution. Le diagnostic lui seul sera en mesure de fournir une indication précise en ce qui concerne l’état des composants du véhicule. Il déterminera aussi l’origine des dysfonctionnements par rapport à une problématique donnée : pollution, circuit de charge, tenue de route pour ne citer que quelques-unes.

Recourir au spécialiste pour le diagnostic automobile

Un diagnostic complet de toutes les fonctions électroniques requiert l’utilisation d’un matériel complexe. Il s’agit d’un appareillage spécialisé qui permet de lire les résultats des diagnostics de l’ordinateur de bord.  A titre d’illustration, vous avez le logiciel du nom de VCDS qui est l’abréviation de Vag Com Diagnostic System qui vous permet d’accéder aux différents modules électroniques des marques comme le VW, Audi, Skoda, Seat. Vcds vag com lit les codes d’erreur et permet aussi de modifier les paramètres de la voiture. Le nom vagcom dérive de l’acronyme de Volkswagen Auto Group (VAG) qui est l’ancien nom du groupe Volkswagen.

Mais là encore, il ne suffit pas d’avoir le bon matériel ! Encore faut-il connaitre parfaitement les différents langages qu’utilisent les marques automobiles pour pouvoir analyser les données. Pour toutes ces raisons, il serait donc tout à fait judicieux de solliciter les services d’un spécialiste afin de pouvoir résoudre rapidement les éventuels dérèglements. Celui-ci possède les matériels et compétence nécessaire pour résoudre la problématique liée à votre véhicule.

No Comments

Eco-Tuning : l’alternative idéale pour rentabiliser la consommation de carburant

Eco-Tuning

Certains automobilistes veulent ressentir la sensation forte une fois au volant. Pour cela, leur véhicule doit avoir un moteur doté d’une puissance convenable aux performances sollicitées. Avec des voitures disposant d’un boîtier électronique, beaucoup se lancent dans le chiptuning afin d’augmenter la puissance du moteur de 25 % et le couple de 35 %. De ce fait, le circuit d’admission recevra de l’air en grosse quantité pour que l’accélération et la reprise s’enclenchent avec plus de facilité. C’est dans cette mesure qu’intervient le principe de l’Eco-tuning pour diminuer la consommation en carburant jusqu’à 15 % malgré les conditions de conduite.

Présentation de l’Eco-Tuning

L’Eco-Tuning permet de reprogrammer le boîtier électronique d’un véhicule pour que le moteur puisse tourner à bas régime en ayant les mêmes performances en vitesse et en accélération. En effet, cette option permet d’avoir du plaisir au volant tout en bénéficiant d’une économie de carburant. CB Power, un spécialiste en reprogrammation moteur dispose de plus amples informations concernant les procédures à suivre pour tuner son moteur, et peut s’en occuper. Afin de mieux comprendre les fonctionnements de l’Eco-Tuning, il faut d’abord avoir quelques notions sur le régime moteur et le couple moteur. 

Le régime moteur

Le régime moteur fait référence à la vitesse de rotation du moteur (exprimée en tours/minute). Indiqué sur le tableau de bord à l’aide de compte-tours ou tachymètre, il offre au conducteur une possibilité de gérer l’accélération à enclencher en fonction de la situation.

Le couple moteur

Le couple moteur, quand à lui, correspond au dynamisme de la rotation du moteur. Il dépend impérativement du régime moteur. Plus les tours enregistrés sont importants, plus le couple est à son maximum. Les véhicules à essence sont moins « coupleux » que les diesels.

Quels sont les potentiels d’économies avec l’Eco-Tuning ?

Hormis l’amélioration du couple et du régime moteur, l’Eco-Tuning intervient également dans l’optimisation de la consommation d’un véhicule. En adaptant les principes de l’Eco-réglage, la voiture peut circuler avec les mêmes conditions, mais en consommant moins de carburant. Un conducteur peut encaisser entre 10 à 20 % d’économie. Il faut quand même souligner que le potentiel d’économies dépend surtout de la performance de l’auto ainsi que du mode de conduite. Un moteur vorace en carburant est plus avantageux.

En quoi risque un véhicule en adoptant le principe de l’Eco-Tuning ?

L’Eco-Tuning se présente sans risque dans toutes les circonstances. Toutes les modifications tiennent compte des paramètres du constructeur ainsi que de l’état actuel du véhicule. Le moteur ne sera pas influencé ni sur sa durée de vie ni sur ses aptitudes auparavant. Les installations sont réversibles au point de revenir sur les réglages initiaux. 

D’autre part, de nombreux experts-automobilistes recommandent fortement cette conversion grâce aux privilèges qu’elle apporte par rapport aux conduites et surtout par rapport à l’entretien du moteur. Le conducteur ne sera plus amené à forcer le tour moteur pour pouvoir démarrer une reprise. Un moteur qui tourne rarement à plein régime est plus durable. En plus, l’Eco-Tuning permet de réduire la consommation en carburant. Un avantage considérable pour rembourser le coût du tuning, mais également tous les investissements affectés.

No Comments

Moto BMW : un confort pour les conducteurs

BMW F750GS

La marque BMW tient un point d’honneur à assurer le confort des motards. Les deux-roues de ce constructeur allemand sont connus pour offrir une assise confortable. Une moto estampillée du logo au damier offre aussi une ribambelle d’options et de réglages. Les conducteurs ne vont pas s’en plaindre.

Une moto BMW s’adapte à la taille du conducteur

Pratiquement toutes les motos BMW récentes offrent une grande adaptabilité. Il est notamment possible de rabaisser le guidon pour avoir une position des bras confortable. Le réglage peut également se faire pour la hauteur de selle. Il faut généralement baisser à 800 mm pour que les pieds du motard puissent pleinement prendre appui sur le sol. C’est le niveau conseillé pour une personne de 1,70 m ou légèrement plus petite. Avec la BMW F750GS, il est possible de descendre la selle jusqu’à 770 mm. Pourtant il s’agit bien d’une grosse cylindrée avec ses 400 cm3. De toute manière, l’adaptation se fait assez facilement sans devoir changer d’amortisseur. Régler la moto BMW auprès du concessionnaire reste la meilleure option. Après la petite modification, la suspension reste d’excellente qualité. Rabaissée de quelques centimètres, elle peut toujours encaisser bosses et nid de poules comme si de rien était. Le système ESA permet aussi de régler la rigidité de la suspension. Des commandes sur le guidon actionnent le mode de conduite sportive.

Des équipements de confort pour le motard

Pour BMW, le confort du conducteur n’est pas un concept vague. La marque propose une multitude d’équipements pragmatiques. Les poignées chauffantes automatiques sont montées en série. C’est un détail que les motards apprécient lorsqu’il faut conduire par temps froid. Contrôlé par l’ordinateur de bord, le chauffage s’ajuste selon la température extérieure. Ce type d’équipement permet au conducteur de se concentrer sur la route. Les sièges de moto BMW disposent également de chauffage. Ces selles confortables sont souvent proposées en option avec le pare-brise électrique. Cette vitre frontale s’adapte au mode de conduite choisi. Le motard peut toujours faire le réglage grâce à un bouton dédié à cette fonction. Très complexe, ce calibrage est un système breveté BMW. Un pare-brise dans la bonne position économise le carburant en travaillant l’aérodynamique. C’est aussi une manière de réduire le bruit.

Nombreux outils d’aide à la conduite disponibles

Le tableau de bord d’une moto BMW marque sa différence avec une étonnante simplicité. Il ne faut pas être un as du guidon pour comprendre le fonctionnement des différents indicateurs. Un écran TFT de 5,7 pouces affiche les données essentielles à la conduite. Ce moniteur de 14,2 cm de diagonal inclut plusieurs graphiques faciles à comprendre. Ils montrent le bon fonctionnement des différents instruments embarqués. Quelques lignes de texte vont aussi aider à mieux entendre ce que la moto a à dire. L’écran s’allume automatiquement dès que la luminosité diminue à la tombée de la nuit ou dans un tunnel. La prise en main du véhicule devient pratiquement intuitive avec le multi-contrôleur. Cette invention regroupe plusieurs commandes sur la poigné gauche. Le motard contrôle tout sans lever la main du guidon. Toute la manipulation s’affiche à l’écran de bord.

No Comments

Choisissez le bon casque pour vos enfants

bon casque pour vos enfants

Transporter un enfant sur une moto demande beaucoup d’attention. Il faut notamment un bon casque pour assurer la sécurité du petit passager. Que le jeune motard soit à l’avant du conducteur ou derrière son dos, il doit mettre un équipement adapté. Retrouvez quelques critères à voir de près pour choisir parmi les casques moto disponibles sur le marché.

Opter pour la bonne taille de casque moto pour enfant

La taille constitue un critère essentiel pour choisir le meilleur casque moto de votre enfant. Optez pour un modèle adapté à son âge. Puisqu’il existe différentes dimensions, le mieux serait de faire un essai avant l’achat. Les fabricants proposent des casques 4XS, 3XS et 2XS. Ils se destinent pour les plus jeunes passagers. Pour les plus grands enfants, il faut choisir entre les pointures juniors S, M ou L. Sachez qu’avec le temps, la mousse à l’intérieur du casque moto tend à devenir plus fine. Il serait préférable de choisir une taille en dessous de la normale, si vous avez un doute au moment de décider. Par ailleurs, les enfants grandissent à une telle vitesse qu’il faudra changer d’équipement assez rapidement. Pensez aussi à considérer le poids. La plupart des casques moto pour enfant dans le commerce ont entre 800 et 1400 grammes. Ils conviennent pour des destinataires ayant entre 20 et 35 kg.

Choisir le type d’équipement le plus adéquat

Le casque jet allie légèreté et protection optimale. Cette déclinaison sans mentonnière couvre le crâne et les oreilles. Elle laisse libre la partie basse du visage. La face est protégée par une visière qui peut remonter vers le haut. Ce type de casque reste assez facile à mettre et à enlever. Ce qui le rend pratique pour des enfants de tout âge. Pour ceux qui veulent une protection encore plus grande, il faut se tourner vers le casque intégral. Ce modèle marque sa différence avec une mentonnière. L’intégralité de la tête est protégée. Ce type d’équipement peut peser un peu plus lourd, mais reste très pratique. La sécurité qu’il procure constitue un argument de taille. Que ce soit pour les modèles jets ou intégrales, les fabricants font de leur mieux pour personnaliser les casques. Une belle couleur ainsi que des motifs attractifs les rendent irrésistibles pour les enfants.

D’autres détails à considérer pour différencier les bons casques

Choisir un casque moto pour enfant se fait de la même manière qu’avec un modèle adulte. Par prudence, il faut voir en détail la qualité du produit. Il est fortement recommandé de se pencher sur les homologations. La France exige à ce que les équipements moto, en l’occurrence les casques, soient conformes aux normes en vigueur. Cela tient surtout pour les petits motards qui ont leur propre véhicule ou qui font de la compétition deux-roues. La norme ECE 22-04 et ECE 22-05 restent de rigueur pour tous motards, quel que soit l’âge. L’étiquette verte NF S 72.305 est également un gage de qualité. Autre détail, ce serait très bien si la vitre ait un traitement anti-bué. Ce verre ne devrait pas non plus se rayer trop facilement. Enfin, les fabricants proposent aussi des casques avec de la mousse intérieure lavable.

No Comments